>

>

Habitats partagés

HABITATS PARTAGÉS

La réflexion d'un habitat plus particulièrement destiné aux séniors est ancienne à Bierné.  L'ancien Maire de Bierné, disparu en décembre dernier, Robert Rousselet avait projeté, en son temps, la création d'une maison de retraite.  Puis en 2008-2013, dans le cadre de l'agenda 21, les Biernéens avaient émis le souhait d'une politique de l'habitat pouvant "garantir le parcours résidentiel des habitants" et permettant aux aînés qui le souhaitent de rompre avec la solitude.

C'est finalement en 2019, avec l'acquisition par la commune du bâtiment laissé inoccupé par le Crédit  Agricole que l'idée d'aménager un habitat partagé s'est affinée. L'emplacement au cœur du bourg est idéal; la crise sanitaire a permis de vérifier l'importance des commerces et services de proximité, notamment pour les aînés.

Les dénominations sont variées : habitats partagés, insérés, groupés, inclusifs… mais l’idée reste la même. Elle est de proposer un habitat qui permette à chacun d’avoir un espace privatif tout en partageant des lieux de vie commun avec ses voisins afin d’éviter la solitude. La loi du 23 novembre 2018 a défini les contours de ce nouveau modèle de logements qui se situe entre le logement ordinaire et la maison de retraite et qui s’adresse en priorité aux personnes peu dépendantes.

 

Cabinet d'architecture Thellier

Cabinet d'architecture Thellier

28 avril 2022 : visite des élus du Conseil muncipal

 

Les avantages sont nombreux :  

Humains d’abord ; situés au cœur du bourg, ces logements limitent le risque d’isolement et de repli sur soi. Ils offrent la possibilité une proximité immédiate à l’épicerie, à la boulangerie, au bar-restaurant mais également au nouveau centre de soins infirmiers, à la poste et aux services publics (Mairie et Maison France-Service) où encore au foyer des anciens. Surtout ils permettent tout en gardant son « chez-soi » de partager, dans un espace commun, des loisirs, avec ses voisins. Cet espace sera ouvert sur l’extérieur avec la possibilité d’accueillir des activités en lien avec le club des aînés ou d’autres associations.

Préventifs ensuite : La prévention et la sécurité est assurée par les résidents eux-mêmes dans une logique d’attention réciproque et par la présence d’interventions extérieures traditionnelles telles que le portage de repas ou l’aide à domicile.

Economiques enfin : la rénovation de l’ancien bâtiment du crédit agricole a inclus les nouvelles normes d’isolation. Quitter une maison devenue trop grande, trop difficile et trop chère à entretenir et à chauffer entrainera une économie substantielle. De plus les loyers seront étudiés en fonction des revenus de chacun. Chaque résident pourra meubler à son gout son appartement. 

Après de nombreux échanges, le comité a retenu l'aménagement de cinq logements classiques d'une superficie de 40mconstitués d’un salon-cuisine, d'une chambre et d'une salle de bain. Chaque logement aura un accès indépendant.

Réparti sur deux niveaux, un ascenseur permettra un accès facile aux résidants. C'est le cabinet d'architecture Thellier - auteur déjà la résidence des Ombrelles à Azé - qui a travaillé le projet  et pilote le chantier.

Le calendrier du chantier : 

  • Février à mai 2022 : Gros-œuvre
  • Avril à août 2022 : Charpente, couverture, ravalement, menuiseries extérieures
  • Juillet à novembre 2022 : plomberie, électricité,
  • Décembre à février 2023 : Carrelage, Peintures
  • Mars 2023 : Livraison du Bâtiment

Le chantier en photographie